Mon-Devis-Peinture.fr
Mon-Devis-Peinture.fr > Conseils peinture > Peinture écologique et peinture bio : tout savoir

Peinture écologique et peinture bio : tout savoir

peinture biologique
Peinture écologique et peinture bio : tout savoir
5 (100%) 15 votes

Certains industriels ont développé des peintures écologiques et biologiques, des peintures naturelles moins polluantes et tout aussi efficaces. Retour sur ces nouvelles peintures plus saines et moins polluantes pour vos intérieurs.

Les différents types de peintures

Les peintures classiques sont composées de solvants, c’est-à-dire que la peinture est constituée en grande partie d’un solvant principal et de produits chimiques complémentaires. Il y essentiellement trois types de peintures : les peintures à l’eau, à l’huile et les acryliques.

  • Les peintures à l’eau sont composées de pigments et d’eau, quelques solvants sont rajoutés comme le vinyle, le silicone ou l’uréthane. Ces peintures sont peu odorantes et facilement lessivables.
  • Les peintures à l’huile sont composées de pigments et d’un solvant qui peut être soit l’essence de térébenthine, soit l’essence de pétrole. Ces peintures ont la particularité d’avoir une odeur forte et sont difficilement lessivables.
  • Les peintures acryliques sont composées de pigment et d’un solvant à base de résine acrylique, voir une variante appelée liant acrylo-vinylique.

La notion de peinture biologique

La particularité de ces trois peintures ci-dessus est l’utilisation de solvants chimiques, en quantité plus ou moins importante mais qui peut avoir un impact sur la pollution de l’air à l’intérieur d’une maison. Désormais, les consommateurs sont plus attentifs à l’impact écologique des différents produits utilisés au quotidien mais aussi aux effets néfastes des produits chimiques sur la santé, ce qui pousse certains à utiliser des produits biologiques, sans utilisation d’agent chimique. C’est pour cette raison que les industriels ont créé la peinture écologique et biologique.

Définition de la peinture biologique

Une peinture biologique est une peinture qui n’utilise que des solvants d’origine naturelle. C’est-à-dire que le solvant principal peut être constitué des éléments suivants :

  • Chaux
  • Argile
  • Soja
  • Huile de ricin
  • Lait (caséine)
  • Silicate

Le principe de la peinture bio est donc d’utiliser uniquement des produits ayant une origine végétale ou minérale, sans ajouts de produits chimiques. Une peinture biologique n’est pas pour autant écologique car elle peut dégager des composés organiques volatils (COV). Cette émanation de COV sera certes moins importante que pour une peinture à base de solvants chimiques, mais elle aura tout de même un impact sur l’écologie, pour cela il faut comprendre le principe des composés organiques volatils.

Composés organiques volatils (COV) et peinture écologique

La règlementation en France prévoit un taux de composés organiques volatils de 30 grammes par litre de peinture, c’est ce que l’on retrouve dans la plupart des peintures classiques (eau, huile, acrylique), dans les peintures écologiques, ce taux est inférieur à 5 gramme par litre. Les composés organiques volatils ou COV regroupent une multitude de substances, qui peuvent être d’origine biogénique (naturelle) ou anthropique (humaine).

C’est-à-dire qu’une peinture écologique qui n’utilise pas de produits chimique peut tout de même avoir un impact sur la santé car des composés organiques volatils peuvent aussi être d’origine naturelle, simplement leur impact sur la santé sera moins fort puisque le taux observé dans les différentes peintures est moins élevé que dans les peintures à solvants chimiques.

Important : certaines peintures émanant moins de 5g par litre de COV peuvent apposer la mention « Sans COV », cela ne signifie pas pour autant qu’aucun COV ne sera présent.

Les COV, au sens général, sont reconnus pour avoir des effets sur la santé (cancérogène, mutagène et reprotoxique pour les plus toxiques) mais aussi sur l’ozone (surproduction d’ozone entrainant des toux, des gênes respiratoires…).

L’importance des peintures écologiques pour les enfants

Dans le cadre de réalisations de peintures intérieures, et qui plus est pour la chambre d’un nouveau né, il est fortement conseillé d’avoir recours à des peintures écologiques et biologiques. Les composés organiques volatils présent en plus grande quantité dans les peintures chimiques peuvent occasionner des gênes respiratoires et des toux pour le bébé, dont les poumons ne sont pas encore pleinement formés. Il est donc conseillé de ne pas créer de pollution odorante et surtout invisible pour l’arrivée d’un enfant.

chambre bebe

Bon à savoir, les COV sont aussi présents dans les meubles neufs, utilisant des produits chimiques, notamment de le traitement du bois par exemple. Il est donc important de vérifier le taux de COV dans tous les matériaux et produits qui seront achetés, pour s’assurer de ne pas créer une atmosphère trop polluante.

Le conseil mon-devis-peinture : préparez les peintures plusieurs mois en amont, cela permet de pouvoir laisser les peintures sécher, et surtout d’aérer régulièrement pour permettre aux COV de se dissiper, de réduire le taux de présence de ces substances dans les différentes pièces de la maison et notamment la chambre des enfants. Dans le cadre du recours à un artisan peintre pour réaliser les peintures, il est possible de demander le taux de COV présent dans les peintures utilisées voire même d’exiger l’utilisation de peintures biologiques et écologiques.

⇲ Obtenez un DEVIS PEINTURE
en moins de 2 minutes

La sélection des meilleurs artisans près de chez vous !
Décrivez votre projet de peinture
Comparez les devis gratuitement
Choisissez votre artisan
dossier peinture biologique
dossier peindre 100m carre
Comment peindre un plafond
Mano Mano