Repeindre un escalier : les étapes

Sombres, étroits, les escaliers manquent quelquefois de charme. Avec ou sans contremarches, ils permettent d’accéder aux étages, mais prennent de la place et peuvent obscurcir une pièce, s’ils sont faits en bois foncé ou déjà peints avec une couleur sombre. Il est pourtant tout à fait possible de les repeindre.

Pourquoi repeindre un escalier en bois ?

Il faut, dans un premier temps, distinguer deux sortes d’escaliers. Ceux sans contremarches permettent à la lumière de circuler et ferment moins, visuellement, une pièce. Les escaliers avec contremarches, surtout quand ils sont faits avec certaines essences de bois semblent assombrir la pièce. Enfin, il est possible que votre escalier ait déjà été peint. Il existe pourtant des peintures qui permettent de changer la donne. Spécifiques à ce travail, elles apportent une nouvelle couleur à votre escalier, mais le protègent aussi, contre les chocs.

Comment repeindre un escalier ?

L’ensemble de l’escalier, y compris la rambarde, les barreaux et la rampe doivent être décapés entièrement. Ce travail peut être fait avec une machine et finalisé à la main. C’est un travail long et fastidieux qui rebute bon nombre d’entre nous. Les poussières qui pourraient être logées dans les interstices doivent ensuite être aspirées.

Les choix de couleurs de peinture pour escalier sont relativement restreints. On trouve généralement du blanc, du gris clair et foncé ainsi que du noir. Cette dernière couleur, permet dans des maisons toutes blanches, de donner du cachet à un escalier ancien ou en mauvais état. Les défauts seront alors moins visibles.

La pose de la peinture sur un escalier s’effectue en plusieurs étapes. Même si le temps de séchage est relativement court, il faut pouvoir accéder à l’étage, au besoin. Il est donc nécessaire de ne faire qu’une marche sur deux.  La peinture s’applique au rouleau et il est parfois nécessaire de faire quelques raccords avec un pinceau. Deux ou trois couches sont alors nécessaires pour parfaire l’ensemble.

Repeindre un escalier est-il difficile ?

Si le fait de peindre un escalier n’est pas très difficile, c’est surtout le travail préalable qui pose problème. Le décapage doit être fait avec soin. Or, à moins d’acheter un nouvel escalier ; ce qui est possible, mais onéreux, c’est la seule façon de transformer cet espace dans les meilleures conditions. Si vous avez envie que votre escalier retrouve ses lettres de noblesse, vous pouvez bien entendu faire appel à un peintre professionnel. Il ne manquera pas, entre chaque couche, de procéder encore à un ponçage méticuleux, pour un rendu parfait et la peinture qu’il utilisera, aura forcément une qualité professionnelle. Que ce soit pour éclairer la pièce ou créer une rupture visuelle avec un escalier repeint en noir, le peintre connait les astuces pour que le travail final soit impeccable. Attention, si vous repeignez votre escalier vous-même. Le temps de séchage est mis à titre indicatif, mais il est préférable, pendant 15 jours, d’être précautionneux avec votre escalier. Un choc, même léger pourrait se voir. Il sera toujours temps, si c’est le cas, de faire un léger raccord au pinceau.

Adieu, escalier sombre et bienvenue escalier clair qui accroche la lumière et semble agrandir la pièce ! Les solutions existent pour améliorer tous les intérieurs, profitons-en !

⇲ Obtenez un DEVIS PEINTURE
en moins de 2 minutes

La sélection des meilleurs artisans près de chez vous !
Scroll to top